fb

Ville d’Arzano
1, place de la Mairie
02 98 71 74 67
mairie@arzano.fr
Horaires de la mairie :
Du lundi au vendredi de 8h30 à 12h00 et de 13h30 à 17h30
Le samedi de 9h00 à 12h00

Enregistrer

Vous êtes ici : Mairie Arzano » Vie Pratique » Environnement

Les encombrants, bois, déchets verts et autres objets qui ne sont ni recyclables ni jetables dans la poubelle usuelle sont à porter aux déchèteries de Locunolé ou de Quimperlé. En aucun cas, ils ne doivent être déposés près de containers de Quimperlé Communauté.
Quand les containers sont pleins, pendez à déposer vos poubelles dans un container moins encombré …  Une cartographie des points de collecte est disponible sur le site de Quimperlé Communauté https://www.quimperle-communaute.bzh/vivre-ici/environnement/la-gestion-des-dechets/les-collectes-de-dechets/collecte-des-ordures-menageres/

La circulaire interministérielle du 18 novembre 2011 interdit de brûler à l’air libre les déchets verts pour les raisons suivantes : troubles du voisinage, risque d’incendie ou encore pollution atmosphérique. En cas de non respect de la loi, l’amende s’élève à 450 €. Des solutions existent pour valoriser ces déchets tels que le compost, le broyage ou encore le paillage.

Vous pouvez également les déposer en déchèterie. Retrouvez la liste des déchèteries sur le site de Quimperlé Communauté en cliquant ici.

Quimperlé Communauté participe financièrement au broyage de vos déchets verts. Si vous êtes un particulier, que vous louez un broyeur chez un professionnel et que vous effectuez vous-même le broyage de vos déchets verts à domicile, Quimperlé Communauté subventionne 50% du montant TTC de la location. Si vous êtes une association ou un groupement de citoyens, Quimperlé Communauté subventionne 50% du montant TTC d’achat pour l’acquisition d’un broyeur.

Le terme de déchets verts désigne les éléments issus de la tonte de pelouse, la taille de haies, d’arbustes, les feuilles mortes ou encore le débroussaillement.

La commune d’Arzano n’utilise plus de pesticides et d’engrais chimiques dans les espaces verts. La Ville s’est engagée depuis plusieurs années dans un programme baptisé « Zéro Phyto », ou « Zéro Pesticide ». Cette politique vise à supprimer l’utilisation des pesticides et des engrais chimiques. L’objectif est la protection de la santé publique, la protection des ressources en eau, la préservation de la biodiversité, la protection de l’air et des sols…. En effet, les pesticides, même à très faible dose, sont dangereux et toxiques !

Cette démarche est baptisée Zéro Phyto et a comme objectif la protection des ressources en eau ainsi que la préservation de la biodiversité. En effet, les pesticides présentent des risques avérés pour l’environnement et la santé humaine. Leur utilisation diminue la qualité de l’air, contamine la nappe phréatique (notre source d’eau potable), et réduit la fertilité des sols.

En renonçant à l’utilisation de pesticides, la commune préserve nos ressources en eau, favorise le développement de la biodiversité et oeuvre pour la qualité de l’air et agit pour votre santé.

Le passage au zéro pesticide est une obligation mais aussi un défi et l’opportunité de proposer une nouvelle conception de la nature en ville, celle d’une matrice verte, riche de biodiversité et bénéfique à tous. Pas à pas, la nature reprend sa place après des décennies passées à l’éradiquer.

Les moyens humains et financiers de la commune n’étant pas extensibles, nos agents ne pourront pas maintenir la même fréquence d’entretien sans l’utilisation des produits chimiques. Nous assistons donc à l’apparition de davantage de pissenlits et autre flore spontanée. Nous devrons tolérer cela, le temps que l’agent intervienne avec des moyens alternatifs.

Les dispositions légales ne permettant plus la campagne de dératisation annuelle, les personnes souhaitant l’intervention d’un dératiseur peuvent se signaler en Mairie tout au long de l’année afin que ce dernier intervienne.

Pour le jardinage et le bricolage, les horaires autorisés par l’arrêté préfectoral n°2012-044 du 01 mars 2012 réglementant les bruits de voisinage sont 8h30-19h30 du lundi au vendredi, 9h00-19h00 le samedi et 10h00-12h00 le dimanche et les jours fériés.

Les données actuelles montrent que la plupart des choucas des tours du Finistère nichent dans les cheminées. Une des actions ralentissant le développement de cette espèce est la pose de grillage sur les conduits de cheminées afin de lutter contre leur prolifération en diminuant le nombre de sites de reproduction. Ces engrillagements préconisés par la Préfecture éviteraient également la formation de nids susceptibles d’empêcher une évacuation satisfaisante des fumées et d’entrainer des risques sanitaires ou de départ d’incendie. Cette opération faite au moment de la nidification (en septembre) devant respecter des règles, il est conseillé de faire appel aux services de couvreurs ou poseurs de cheminées.
Un registre sera à votre disposition en maire pour toute personne souhaitant y faire part de son action.

Enregistrer